08/09/2004

...

Il était là sur ce fauteuil, le regard livide, les yeux dans le vide, m’implorant de l’aider. Sûrement qu’il n’avait plus rien avalé de consistant depuis quelques jours. A peine lavé, on pouvait lire sur son visage toute la détresse du monde. Je reprends ses coordonnées à l’écran. A la case domicile, je lis SDF. A nouveau, mon regard se porte sur lui. Pauvre homme, je ne peux pas le laisser ainsi, nier son désarroi et simplement poursuivre mon petit boulot de fonctionnaire comme si un fantôme venait de passer devant moi. Je lui demande ce que me vaut sa visite. Il me répond avec difficulté qu’il est à la recherche de documents importants. Inlassablement, il me répète la même chose. Il a besoin de récupérer une carte qui lui permet de manger chaque jour dans une mission du quartier et d’autres papiers nécessaires à l’achat de médicaments. Après plusieurs coups de téléphone, je lui réponds que malheureusement personne n’arrive à remettre la main sur son dossier. Le voyant dépité, on le serait à moins, je décide d’insister auprès du service qui l’avait accueilli. Coup de fil à l’infirmière sociale qui accepte d’entreprendre quelques recherches. Enfin, elle met la main sur l’objet de notre quête. Je décide de l’accompagner jusqu’à la réception. Accueil glacial. Dénigrement de l'individu. Par deux fois, on me répond que l’on ne peut pas m’aider. Par deux fois, j’insiste pour l’on entreprenne des fouilles plus approfondies. Et enfin, le miracle se produit. Il fallait juste un peu insister… Tout n’était malheureusement pas là. Déçu, un rien abattu, il s’en est retourné chez lui… dans la rue… sans un regard, sans un merci… mais peut-on vraiment lui en vouloir…


23:26 Écrit par Carpe Diem | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Une petite... Visite pendant ma promenade nocturne... A bientôt

Écrit par : Neige | 08/09/2004

bouf... très bon.

Écrit par : jerome | 08/09/2004

dossiers ? j'imaginais que seuls les chaises et les fauteuils avaient des dossiers.

Écrit par : xian | 09/09/2004

J'imagine... qu'il doit en vouloir à tout le système...
même à toi parce qu'il a besoin de ton aide.
Tu as l'air bien dans ton nouveau boulot... :-)

Écrit par : Diabola | 09/09/2004

... Je vois que tu sembles prendre ce nouveau job à coeur et c'est très chouette. Il me semble aussi que celui-ci te correspond assez bien. Bonne continuation, donc, et bisous!

Écrit par : ptitanne | 09/09/2004

. je me fais l'écho de diabola. heureuse de te lire, toujours...

Écrit par : fun. | 09/09/2004

Nous restons sans voix... Devant la beauté de ce post tellement vivant, tellement poignant, devant cette situation, d'un autre côté ma seule visite à ton lieu de boulot m'a laissé cette impression désagréable de mort, d'indifférence et d'inhumanité, confirmée par le traitement odieux en réel par le staff d'un patient en salle commune...

Mais bon... dis-toi que d'autres sdf s'en tirent bien, que la vie c'est cet ensemble de nuances, tout n'est jamais noir ni blanc, y'a une tonne de nuances de gris et de lait...

et tu sais, si tu réfléchis l'espace d'un instant, tu es l'un de ces prismes qui contribuent à faire varier cette palette de nuances vers le côté clair.

Bon courage mon nico, et continues, tes rêves sont à portée de main :)

Écrit par : Mr P & Mr H | 10/09/2004

Les commentaires sont fermés.