07/09/2004

...

C’est en contemplant le soleil que l’on apprécie le mieux ses vertues. Sa chaleur nous envahit le corps, le bonheur de sentir ses rayons parcourir les membres nous rappelle que la vie est là et qu’elle n’est que bien peu de choses face à cet astre gigantissime. En l’observant, au plus petit soit-il, au plus grand est le bonheur de le voir grandir au fil de la journée. De le voir monter dans sa plénitude pour s’afficher au zénith et redescendre vers la l’obscurité quand la nuit vient à tomber. Naissance, vie, mort tel est le parcours sur lequel tous nous nous sommes tous engagés. On n’y est pas exempt et les balises qui se dresseront fièrement sur ce chemin seront disposées pour nous rappeler les grandes étapes que nous sommes en train de survoler. La conscience de l’homme est telle qu’il éprouvera quelques difficultés à se souvenir un jour par où il est passé. Mais jamais, il ne pourra oublier que le dont de la vie lui a été transmis. Cette vie qu’il nous faut apprivoiser et voir grandir à petits pas… à tâtons…


06:15 Écrit par Carpe Diem | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

*** Je continue à te lire et j'apprécie.

Écrit par : J | 07/09/2004

un vrai poète! j'apprécie tes mots, vraiment. un vrai clin d'oeil amoureux du jour!

Écrit par : fun. | 07/09/2004

merci pour ta composition.

Écrit par : | 07/09/2004

Les commentaires sont fermés.