05/09/2004

...

Un homme se retrouve malgré lui la cible au sein d'un conflit armée. Il erre dans la rue. Insoucient, il n'a pas la moindre idée que dans quelques instants il échappera à l'inéluctable. Un obus passe au-dessus de lui. Ce genre de bombe qui dévaste tout sur son passage. L'engin explose en des milliers de particules. Fort heureusement, celles-ci ne l'atteindront pas mais s'abattront bien à quelques mètres de lui... Un enfant... un père... une maison... l'innocence de l'un... la naïveté de l'autre de l'autre... Une allumette qui craque... un feu qui prend et c'est le drame. Les deux sont sains et saufs mais ils ont tout perdu. Tout ? Non, pas exactement... le plus précieux, ils l'ont encore: la vie. Cet homme devenu aujourd'hui très philosophe a réussi à pardonner à son fils. Il ne lui en a pas voulu parce que au fond de lui, qu'est-ce qu'un amas de briques à côté d'un coeur qui bat. Il a compris le sens de la vie. Il a compris que celle-ci vaut toutes les richesses du monde. Au-delà de la "peine" d'avoir tout perdu, il est conscient qu'en vérité, il a gagné plus qu'il ne l'escomptait... 


10:55 Écrit par Carpe Diem | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

... Un bonjour en passant à Nico...l'éternel nomade...:-)

Écrit par : sioran | 05/09/2004

histoire belle histoire
pas belle dans le sens oh que c'est beau
mais inévitablement elle fait réfléchir
merci!

Écrit par : élise | 05/09/2004

jolies pensées pour cette après-midi ensoleillée, bonne journée

Écrit par : myhrisse | 05/09/2004

*** un bonjour en passant. content de te (re)lire

Écrit par : j | 05/09/2004

Tu es de retour alors... Autre fois déjà je te lisais même si je ne laissais pas de commentaire...

Écrit par : Christ | 05/09/2004

didju c'est la dernière fois que je mets mes liens à jour !
;-))

Écrit par : jerome | 05/09/2004

je t'ai rencontré chez poète guerrier... où tu passais régulièrement tout comme moi...
Tu as vu depuis il a arrêté les commentaires, je crois que sa femme était trop jalouse, en fait elle ignorait tout du blog alors cela a été toute une histoire, je ne sais pas si tu as suivi?
Quant à toi, si je me rappelle bien tu te remetais mal d'une histoire d'amour et tu envisageais d'ouvrir un press shop...
j'ai même suivi tes correspondances qui ce sont arrêtées trop vite...à bientôt

Écrit par : Christ | 05/09/2004

Carpe diem... De commodo et incommodo.
Verba volant, scripta manent

Écrit par : untel | 05/09/2004

Mais ! Vous êtes partout vous !?!
bizz

Écrit par : Val | 06/09/2004

Les commentaires sont fermés.