28/06/2004

Malaaaaaaade.... Dis Maman, j’ai la gorge qui me pico

Malaaaaaaade....

 

Dis Maman, j’ai la gorge qui me picote très très fort et j’ai du mal à avaler ? C’est comme quand je suce des bonbons surs au coca mais sans le goût. Dis maman, tu crois que je peux en manger des friandises ? Dis maman, j’ai du mal à respirer. Y’a mon nez qui coule et je n’ai plus de mouchoir. Les essuie-tout, ça m’irrite le nez et je n’ai pas envie d’avoir des croûtes sous les narines. Dis maman, tout à l’heure, je suis passé à la pharmacie achetée des médicaments. La madame n’a pas été fort aimable avec moi, elle a dit que ma carte de banque ne fonctionnait plus. Dis maman, aurait-tu oublier d’approvisionner mon compte ??? Dis maman, je tremble et je frissonne en même temps, tu penses que je vais mourir ou que c’est simplement un cancer qui débute ? Dis maman, je me rappelle des longues journées pendant lesquelles tu t’occupais de moi. Je me souviens que tu venais me chercher à l’école, que tu me ramenais à la maison et qu’un fois plongé dans mes draps, tu me bordais jusqu’à ce que je m’endorme. Dis Maman, c’est normal de faire des cauchemars lorsqu’on est malade parce ce que cette nuit, je n’ai pas réussi à fermer l’œil et encore moins les deux. Dis maman, une gentille dame m’a suggéré de boire une bonne tasse de thé accompagnée d’une cuillérée à café de miel. Dis maman, c’est pas dangereux de mélanger le café et le thé ?

 

Je t’aime maman…


15:52 Écrit par Carpe Diem | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

mon dieu! tous pareil! un homme malade est un réel calvaire! et la madame a déjà eu plusieurs mourant qui sont passé entre ces mains... jusqu'a ce jour... aucun n'est réellement décédé...
bois ton miel et tais toi si t'a mal à la gorge! non di dju!

Écrit par : valou | 28/06/2004

**** Nico, je suis avec toi... Non mais, elle peuvent quand même penser de temps en temps à nous caliner non... ;-)

Écrit par : J | 28/06/2004

Hum... Je te pardonne tes péchés Nicolas dit Carpe Diem...
Tu peux maintenant mourir en paix

(note : à la demande de certaines personnes, si tu ne te dépèches pas, je peux te filer un coup de batte (euh de main pardon...)

Écrit par : Frank | 28/06/2004

Valou... le calvaire, c'est de se sentir seul face à la souffrance... ;-)))

Écrit par : Nicolas | 28/06/2004

Ca t'apprendra... à te ballader à demi nu sur la plage sous 40% pendant qu'on s'accrochait au voisin pour pas s'envoler ici! ;-)

Écrit par : Babylou | 28/06/2004

Malade tu es malade, soignes-toi bien, c'est certainement la différence de climat entre la Sicile et ici.
Allez bon courage.

Écrit par : petitlouis | 28/06/2004

... Et oui, me revoilà de retour. Les blogs et ses bloggers me manquaient trop.
Courage d'ici quelques jours, tu iras mieux.

Écrit par : Aurélia | 28/06/2004

'tention Nico ! les dames qui te propose du miel
c'est pervers et compagnie
crois-en un malade de longue date !

Écrit par : xian | 29/06/2004

Les commentaires sont fermés.