08/06/2004

Nos amies les femmes et… leurs ragnagnas Au commencem

Nos amies les femmes et… leurs ragnagnas

 

Au commencement, Dieu créa l’Homme. Et avec les restes, il s’empressa de réaliser le rêve de tout mâle : celui d’âtre accompagné par un être du sexe opposé. Le Seigneur se trompa dans les proportions et négligea un léger détail, celui de la période de 28 jours s’étalant des plaines sèches du Nevada aux torrents diluviens de la Mer Rouge. Un laps de temps que nous les hommes, avons encore du mal à maîtriser. Il faut dire que mis à part les quelques cours d’éducations sexuelles dispensées lors de nos études sur comment j'enfile un préservatif sur une bouteille d'Evian, il ne fallait aucunement compter sur le reste de la famile.  La mère qui n’a jamais le temps de prendre une minute pour donner une once d’explication. Et le père qui lui-même a encore du mal, à son âge, à cerner le sujet.

 

« Dis Papa, c’est quoi cette bouteille de laiiiiiiiit ??? »

 

Et qui dit ragnagnas, dit aussi, mauvais caractère pendant plusieurs jours. Plus question de leur toucher les seins… « Oh non, ça me fait mal, laisse-moi tranquille ». Plus question d’espérer le moindre câlin. Ne jamais les contredire au risque de passer pour un macho de seconde zone. Bref, s’enfermer pendant 4/5 jours dans un mutisme et ressortir les vieux pornos qui traînaient en dessous du lit pendant qu’elle est en train de chialer devant un match de tennis, tout ça parce qu’elle estime que la balle, à force de rebondir, subit des maltraitances inacceptables…

 

Et puis, des femmes parlant en elles de ragnagnas, ça donne des réflexions et des questions existentielles telles que :

 

-         Arrête de me faire rire, je crois que je suis en train d’ovuler…

-         Tu prends quelle taille de tampon, toi ?

-         Toi aussi, ton mec, il a justement envie de faire l’amour pendant cette période ?

-         Au début des préliminaires : « Désolé chéri, mais je pense que l’on va devoir en rester là »

-         Tu as envie ? Et bien fait un nœud et pense à autre chose !

 

A fleur de peau. Tendue comme une corde à linge. Sensible pour un oui ou pour un non. Autant de qualificatifs pour décrire le calvaire que nous vivons, nous les hommes, chaque mois… Et nous dans tout ça ? Quelqu’un y a déjà pensé ???


08:53 Écrit par Carpe Diem | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Commentaires

.... Mdr....on est pas toutes comme ça hein...bon d'accord pour le match de tennis...mais fallait pas le dire que je pleure devant roland garros ;-)
Puis l'avantage avec une femme c'est qu'elle a ses ragnagnas une fois par mois....vous c'est tout le mois à n'importe quel moments que vous avez vos ragnagnas....et vas y que je râle pour la viande trop cuite, pour le résultat du match de foot, et faut même pas penser à vouloir vous toucher dans ces moments là....;-))))

Écrit par : Babylou | 08/06/2004

pauvre petit nico... ohhhhhhh.... arrête tu va me faire pleurer... ;o))))

Écrit par : valou | 08/06/2004

tiens, la je me reconnais pas Je ne suis pas comme ca moi , ca passe inaperçu ces périodes là chez moi. Bon il y a bien un truc ou l'autre qu'on peut pas faire mais sinon dans l'ensemble mon humeur reste égale. Mais faut dire que chez moi ca se passe hyper bien. J'en connais qui dérouille par contre.
Allez nico, un petit bouquet de fleur à ce moment, ca lui fera plaisir

Écrit par : Cats | 08/06/2004

. Pareil que toi Cat...c plutôt après que ça se faite ressentir cher moi enfin bon...
je me disais que vs donner d'autres expressions que ragnagna, serait pas mal...
alors on dit aussi:
La mer rouge (connu)
Avoir ses mickeys
L'armée rouge débarque...

A vous d'ajouter les vôtres;-)

Écrit par : englishbob | 08/06/2004

*** Hé bien moi ... nanana ... j'ai plus de ragnagnas ... au moins encore pour 5 mois ... :p :p :p
Enfin, remarque, ca ne veut pas dire que ... heuu ... je suis toujours d'humeur égale pour le moment ... mais bon ... au moins ... je ne cause plus Tampax (tampix pour les copines :p ) et c'est déjà ça ;-)))
Merci de ton passage chez moi ;)

Écrit par : Chloé | 08/06/2004

Et surtout... ... n'oubliez pas messieurs, que si vos mères respectives n'avez pas eu leurs ragnagnas et donc eu une ovulation normale, et bien vous ne seriez pas là, à râler sur l'utilité ou non des ragnagnas chez la femme!!! ;) ;) ;)

Écrit par : Clandestina | 08/06/2004

pauvre nicolas... je te plains ;)))))

Écrit par : imagine | 08/06/2004

d'accord avec Cat Mais une chose m'a fait rire dans ton récit (bon ok, pas qu'une)... Enfiler un préservatif à une bouteille d'EVIAN!!! Ca a de quoi foutre des complexes aux mieux bâtis des ados et c'est la solution idéale pour capituler très vite devant une capote en trouvant un tas d'excuse débiles...

Non?

Écrit par : rutabi | 09/06/2004

Petite page de publicité ---- Attention Comment Commercial --- Publicité Offre lui le meilleur de la contraception actuelle :
Garantie 3 ans
Pas de sautes d'humeur car plus de raison d'en avoir
Economie garantie au rayon 'Always Tampax''

Sujet un peu glauque mais c'est pas moi que je l'a choisi !

Écrit par : Bridge | 09/06/2004

Le pôvre... Chacun son calvaire, non ? Enfin quoi... Ce ne serait pas juste que les hommes s'en tire à si bon compte ! lol
Alors... dis, tu le veux le mal de ventre qui va avec ? Et la migraine ? hein !? Et l'inconfort par des chaleurs pareilles ! dis, tu veux tout ça ? (je plaisante, bien sûr). ;-)

Écrit par : Diabola | 09/06/2004

Un sage a dit un jour "si tu ne peux emprunter le chemin ordinaire, il te faudra passer par les chemins boueux"

Bon...

C'était la parole débile du jour
Bonsouirrrr

Écrit par : Frank | 09/06/2004

Les commentaires sont fermés.