03/06/2004

Le lendemain du jour d'après ou la veille du jour

Le lendemain du jour d'après ou la veille du jour précédent... au choix...

 

Vu hier au cinéma un film dont la platitude n’a d’égal que le cerveau de Jean-Claude Van Damme exposé devant une assemblée de Prix Nobel. "The Day after Tomorrow" ne vaut à la limite que pour ses effets spéciaux. Le reste est à ranger au placard avec les vieilles daubes style "Independance Day" et "Godzilla" (tient, c’est du même réalisateur…). Rempli de clichés employés maintes et maintes fois, ce long métrage est comme la plupart de tous ces blockbusters cousu de fil blanc tant 99% du scénario est prévisible… le pourcent restant allant au générique de fin...

 

C’est comme une impression de déjà vu sauf que le nom des personnages change à chaque fois. Il y a le bon, celui qui part sauver son fils bloqué à NY à l’aide de son traîneau et de deux amis qui auraient mieux fait de rester bien au chaud au lieu de s’aventurer sur les plaines polaires du Bronx. Il y a l’histoire d’amour entre deux jeunes ados qui n’osent se déclarer leur flamme que lorsqu’ils sentent que leur fin est proche.

 

Il y a les idiots (généralement, leurs rôles sont confiés à des acteurs dont la notoriété ne dépasse pas les limites de leur quartier) qui meurent glacés alors que la température extérieure frisait le moins 100° (pas possible, ça, non…), prévenu par un jeune arriviste se prenant pour la descendance d’Einstein. Enfin, ll y a le scientifique qui non content d’avoir prévenu l’approche imminente d’une maxi tornade, reste bloqué au fin fond de l’Ecosse. A quoi ça sert d'être intelligent si on est quand même le premier à crever... 

 

Tiens, j’ai même presque envie de vous raconter la fin du film, histoire de vous faire économiser un billet…  


23:08 Écrit par Carpe Diem | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook |

Commentaires

Vu aussi Comme toi je l'ai vu... et je ne l'ai pas trouvé exceptionnel... même pour les effets spéciaux.

Écrit par : Strano | 03/06/2004

le film Pas encore vu mais vais quand même y aller, rien que par curiosité...tant pis pour le prix du billet...d'habitude j'aime pas ces films là mais on en a tellement parlé...

Écrit par : Neige | 04/06/2004

Mince alors et dire qu'Isabelle Durant incitait les gens à aller le voir, ce matin à la radio, j'étais presque convaincu moi ;)
Aaah, qu'est-ce qu'on ferait sans ces gros films américains ... ben on irait voir plus de petits films européens je suppose!

Écrit par : DonnieD | 04/06/2004

pas mon genre... de film... mais je vais faire lire ça à jay... histoire qu'il aie pas envie de m'y traîner ;o)))

bonne nuit nico....

Écrit par : valou | 04/06/2004

je le savais sale gamin
raconter le film
p ourquoi y a ktoi qui pourrait aller voir des navets, si tu coninues à nous ennuyer on va t'obliger à regarder une série Honhkong pendant deux semaines
sans dormir

Écrit par : xian | 04/06/2004

Colayne C'était clair que ce serait une daube !
Merci à toi de nous épargner une place de ciné :)

Écrit par : Colayne | 04/06/2004

... Voilà une place de cinéma économisée!
Merci Nicolas. Passe un bon WE.

Écrit par : Hollynx | 04/06/2004

... c'est pas bien de raconter la fin des films....est ce que Miss A nous raconte tes réveils le matin, la bouche pâteuse, l'oeil frétillant et l'haleine fétide?!!! ;-)))))))

Écrit par : Babylou | 04/06/2004

*** Bonne journée à toi aussi!!

Écrit par : J | 04/06/2004

... Oh oui Nicolux...tu peux raconter la fin...J'irai quend même pas le voir :-)))

Écrit par : sioran | 04/06/2004

Sioran ce ne serait pas sympa pour les autres, mais promis, je te glisserai la fin dans le creux de l'oreille... ;-)

Écrit par : Nicolas | 04/06/2004

... Tsssssssssssssssssssssssssssssssss!!!!!!!

Écrit par : Une inconnue | 04/06/2004

... Tsssssssssssssssssssssssssssssssss!!!!!!!

Écrit par : Une inconnue | 04/06/2004

Après Nicolas Perrac et ses critiques cinéma sur Radio Contact, voici un autre Nicolas tout aussi objectif ... merci, avec les six euros économisés, je boirai un verre à ta santé ce soir !
Bon Week-end !

Écrit par : Bridge | 04/06/2004

C'est toujours pareil... Ce qui est triste avec le cinéma Américain c'est que leurs films sont tjs pareils! Les histoires sont bêtes et c bourré d'effets spéciaux pour que tu ne te rende pas trop compte à quel point ça peut être con! Pire certaines choses sont fausses! Ex: Le pic de Dante qui est complètement stupide: le volcan déverse sa lave avant d'exploser en poussière (c'est le contraire normallement) c'est pour te dire à quel point ils sont bêtes!

Écrit par : Hachiko | 04/06/2004

Les gouts et les couleurs... ... ca ne se discutent pas mais a force de prendre en compte ceux des autres on ne sait plus lesquelles choisirs...

soit le style ne vous tente pas, soit vous vous faite votre opinion...

Écrit par : PaKaL | 07/06/2004

Les commentaires sont fermés.