20/05/2004

Je ne suis plus sûr de vouloir encore entreprendre des étu

Je ne suis plus sûr de vouloir encore entreprendre des études. Je ne pense pas être prêt à faire autant de sacrifices. Je ne suis plus sûr d’être aussi motivé qu’il y a quelques semaines… Trois ans, c’est long… tant de projets sont en train de se mettre en route. Et le temps passe… Et je vieillis… Et j’ai l’impression que la route qui me mène au bonheur devient de plus en plus longue. La différence par rapports aux mois écoulés est que je perçois les obstacles qui se dressent devant moi. Je peux même affirmer sans prétention que j’arrive à les anticiper et à ne plus me le prendre de plein front.

 

Je préférais à la limite quand je ne les voyais pas. Au moins, je ne me posais pas toutes ces questions. Et là, à nouveau, j’hésite. Je pense tout simplement ne pas être en phase avec la vie estudiantine. Plus à mon âge. Il y a des rêves que nous souhaiterions voir aboutir, A. et moi. Un enfant. Un petit bébé que je pourrais appeler mon fils ou ma fille. La chaire de notre chaire. Le sang de notre sang…

 

Et puis, il y aussi ce projet. Inimaginable. Irréalisable peut-être. Pourtant, j’y crois. Pour la première fois dans ma vie, j’ai la certitude d'avoir trouver mon dessein. L’Ecriture. Celle qui me fait vibrer. Celle qui me transcende. Celle dont je ne pourrais plus me passer. Suis-je fou au point de penser qu’un jour, dans 20 ans peut-être, je puisse être reconnu et lu par un certain nombre de personnes. Insensé, n’est-il pas…

 

J’ose pourtant à le croire. J’ose en rêver… Merci mon Dieu de nous permettre de croire encore en nos possibilités, en nos rêves… tout le monde ne reçoit pas cette chance… Merci enfin pour tout ce bonheur que je reçois de la part de vous tous, famille, amis, proches...


23:26 Écrit par Carpe Diem | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

Commentaires

:) Et j’ai l’impression que la route qui me mène au bonheur devient de plus en plus longue ; tu m'as inspiré mon dernier post ;))

allez faut y croire, les reves sont faits pour ça ;)

Écrit par : imagine | 20/05/2004

espérer ce qui est, "être lu par un certain nombre de personnes", ou alors "etre reconnu" signifie-t-il se faire plein de blé et passer chez Bernard Pivot ?
bon c'est vrai aussi qu'c'est pas pa'c'qu'y fait noir que j'dois tout voir en noir...

Écrit par : blick | 21/05/2004

Le bonheur n'est peutêtre pas si loin...

Tu y arriveras, Nicolux; tôt ou tard... On a tous notre terre promise.
Bisous Waremmiens

Écrit par : ptitanne | 21/05/2004

de la part de Ptitanne pour la soirée du 10/06 et de la part de Alain ( c'est une soirée aussi pour s'amuser avec les mots...)

LA 10/6 DANSE


Est-ce un Twist? Un rock acrobatique ? Une rumba ?

La « 10/6 Danse » c’est un peu tout ça mais sur le mode littéraire et verbal…

Un nouveau souffle, une ré appropriation du mot, de son caractère ludique, une envie de partager des mots qui nous touchent ou nous bousculent, voilà la danse laquelle nous vous proposons d’entrer.
Cela peut être par le biais de poèmes, de textes en proses, de calembours et autres jeux de mots, etc., Les textes peuvent être de votre plume ou non, l’important est de partager un moment de détente dont le fil conducteur est : « se faire entendre ».

L’expérience que nous voulons lancer est surtout une expérience relationnelle, de rencontre et de partage avec les poètes, écrivains, artistes, qui dorment en nous et dont l’heure du réveil est arrivée. La soirée se déroulera dans une ambiance très conviviale et chacun(e) est invité à s’exprimer. Venez donc avec vos textes, vos coups de cœurs, etc.

L’aventure vous intéresse ? Alors, rejoignez-nous !

La première danse aura lieu :

le jeudi 10 juin 2004
à 20 h

L’ATELIER DE LA DOLCE VITA
avenue de la Charité 37a
1210 Bruxelles ( près de la place Madou)

paf : 2.5 €
possibilité de restauration et de prendre un verre


Pour des raisons pratiques, nous vous demandons de réserver auprès d’Alain Huwé sur ellane_1@hotmail.com ou de Frédérique Longrée : 0478.34.80.92 ou flongree@hotmail.com

Écrit par : poète guerrier | 21/05/2004

hé Nico! va au bout de tes rêves!!!! ;o))))

Écrit par : valou et jay | 21/05/2004

je ne dirai qu'une seule chose ... Il n'y a pas de chemin qui mène au Bonheur, le Bonheur est le chemin, n'oublie jamais ça.

Écrit par : capucine | 21/05/2004

Mon tit nico... Va falloir enfin avoir le courage de te mettre à un truc et de t'y fixer... parce qu'à longue, j'ai l'impression que le chemin que tu vas parcourir sera toujours le même ... un zig zag entre x envie, une ébauche de chemin pour finalement revenir à la maison assez rapidement et choisir un autre voyage

Tu vas de toute manière devoir passer quelque part... et je te rappelle au passage que tu es inscrit...

Écrit par : Frank | 21/05/2004

tout à fait d'accord Je ne l'aurais pas mieux dit que Frank ... (!)

Écrit par : capucine | 21/05/2004

Est ce possible qu'en ce moment tu fasses de la musique sur ton pc ???
Un " Carpediem " est là et je me demandais s'il s'agissait de toi ?
Bon we.

Écrit par : Anaisorchidee | 21/05/2004

... Je rejoins Capucine et Franck dans les réponses...

Écrit par : movida | 21/05/2004

Je ne suis plus sûr de vouloir encore entreprendre des études. juste dire cela à côté d'une étude anatomique, voilà qui vous pose en révolutionnaire !

Écrit par : xian | 22/05/2004

HD Saint Louis En tout cas , j'avais les même doutes que toi , et j'ai entrepris une année en horaire décalé , et c'est trop excellent. Et pour ma part , le sacrifice etait moins imposant ce que j'aurais pensé.
Mais je vois bien le genre de doute qui t'anime ( concernant la reprise d'etudes en tout cas )
Bonne journée...

Écrit par : Mat | 23/05/2004

Les commentaires sont fermés.