13/05/2004

J’ai déposé hier matin les derniers papiers manquant pou

J’ai déposé hier matin les derniers papiers manquant pour finaliser mon dossier d’inscription. C’est drôle, la secrétaire qui m’avait inscrite la semaine dernière se souvenait encore de mon visage. Lui aurais-je déjà laissé un souvenir impérissable de mon humble personne... Il faut dire que je l’avais bien fait marrer lors d’une séance photos d’identité improvisée qui avait failli tourner au désastre. Impossible pour elle de réussir à prendre un cliché convenable de ma tronche. Je clignais des yeux à chaque déclenchement, voilà le problème C’est normal, non, de battre des paupières lorsqu’un rayon aveugle vous transperce la vue et qu’il met à rude épreuve votre iris et tout ce que l’on trouve à l’intérieur du globe oculaire…

 

A peine sorti que je tombe sur C., une copine, elle aussi inscrite à la même école. C’est d’ailleurs par cette jeune demoiselle que l’envie m’est venue d’entreprendre ces études. Non pas à cause de son physique mais bien par l’intérêt des cours, on se comprend bien hein… Lors de notre brève mais néanmoins charmante conversation, elle m’a parlé de la tonne de boulot qu’elle engrangeait en ce moment et des examens qui eux débutent dans 3 semaines -   ça fait drôle de se dire que dans un an, moi aussi, je rentrerai en période de blocus – avec un menu on ne peut plus corsé : 2 à 3 branches à présenter par jour. Du coup, mon adrénaline est montée en une fois, mon cœur pompant 20 fois plus de sang qu’à son habitude. Je me voyais déjà pleurer devant ma feuille n’ayant réussi qu’à étudier une branche sur les trois demandées. Déjà en humanités, impossible pour moi de mélanger la géographie et la physique. Alors, dans le supérieur… mamamia…. Elle m’a également appris qu’on avait encore moyen de changer d’orientation jusqu’au 1er octobre, c’est-à-dire dans mon cas de passer du préscolaire au primaire. A. était contente de l’apprendre car elle pense que je me sentirais plus à l'aise aux côtés des 6-12 ans.

 

Revenons un instant aux examens. Je n’ai pas pris peur en apprenant la nouvelle. Enfin pas sur le moment. Il a juste fallu que j’ailler changer de chemise tant l’émotion était descendue jusqu’à mes aisselles. En une fois, j’avais transpiré autant qu’un jour de canicule. Pourtant, je m’accrocherai. Je ne me laisserai pas aller à l’une ou l’autre tergiversation. Dès le premier jour, je me mettrai au boulot car je n’ai pas envie de me retrouver en janvier, lors de ma première session, avec déjà plusieurs matières à représenter…




09:09 Écrit par Carpe Diem | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

*** bonne journée.

Écrit par : J | 13/05/2004

Tu vas y arriver ! Tu sais comme moi au fond de toi que tu en es capable et que tu es fait pour cela...

Alors te laisses pas décourager, penses à tous ces enfants que tu rendras heureux et que d'une certaine manière, tu feras devenir des "hommes" avec un grand H...

Je te souhaite une excellente journée :)

Écrit par : Frank | 13/05/2004

. Bonne journée

Écrit par : Anaisorchidee | 13/05/2004

... Les exams? Une simple formalité! Si si!!!

Écrit par : Oli | 13/05/2004

Moi mon grand dilemme... c'était Roland Garos, ou mon examen de Biochimie du lendemain, en général Roland Garos gagnait 3 set à rien...mais le lendemain, je rigolais moi , Biochimie menait le jeu 40/0 ;-)

Écrit par : Babylou | 13/05/2004

Babylou Jeu, set et match... ;-)

Écrit par : Nicolas | 13/05/2004

Bouuuh Bouhhh heureusement que j'en ai terminé avec tout ça (l'école, les cours, et tout et tout...). Et toi tu y retournes pfff t'es fou....
Non en fait, c'est bien.... Suis ton idée et ton envie jusqu'au bout en gardant courage jour après jour.

Écrit par : Strano | 13/05/2004

Les commentaires sont fermés.