11/05/2004

Baston improvisée... Bataille rangée hier à la forma

Baston improvisée...

 

Bataille rangée hier à la formation où j’ai bien failli y laisser ma peau. J’arrive comme chaque matin en retard, peinard, le ventre retourné, sans avoir pris un petit déjeuner consistant, lavé juste ce qu’il faut car j’aime pas trop les ablutions du matin et coiffé en pétard… avec ce qu’il me reste de cheveux sur la tête. A peine installé, que j’entends par la fenêtre non pas le bruit d'une roucoulade amoureuse mais bien celui d'une violente dispute entre un mec et sa nana. Des noms d’oiseaux s’échangent. Deux baffes se perdent (je l’apprendrai par après). Puis, sans très bien comprendre ce qui est en train de se passer, la fille fait irruption dans la classe, gueule comme un putois que l’on n’y reprendra plus à côtoyer ce genre de type (je reste poli, hein).

 

Deux secondes plus tard, voilà que l’autre abruti passe le pas de la porte et s’en prend à quiconque ose lui adresser la parole où porter sur lui un simple regard. Le gars est blanc comme un linge. Ses yeux sont emplis de violence. Il est prêt à bondir comme un animal sur sa proie. Chacun tente de s’en écarter. Je n’ai pas eu le temps d’anticiper sa venue que le voilà en face de moi. Je vois sa jambe subitement se dresser dans ma direction. Heureusement pour mes chères parties intimes, un carton de vieux papiers s’est interposé entre nous deux. De fait, il ne m’a pas touché.

 

A peine le temps de sortir de la pièce qu’il se jette violemment sur les chaises. Elles valseront l’une après l’autre à travers la classe. Ensuite, c’est une bouteille de chocolat froid qui fera les frais en éclatant contre le mur. Impossible de le maîtriser, il aurait eu un flingue que l’on en aurait tous pris pour notre grade. Dehors, tout le monde s’affaire. La sous-directrice de l’établissement descend pour apporter son aide. Elle se retrouve nez à nez avec lui. Elle livide, essaye de le calmer. Lui promet de "la casser en deux" si elle ne s’écarte pas son chemin.

 

Tout ça n’a duré qu’un laps de temps très court. Ensuite, en compagnie de deux amis et après avoir échangé quelques mots avec un des formateurs, il décide de quitter les lieux. Choqués, abasourdis, il semblait difficile de se faire une opinion sur ce qui venait de se dérouler devant nos yeux ébahis… Des sanctions vont très certainement être prises. Enfin, c’est la moindre des choses que l’on peut espérer de la part des responsables de cette formation qui, chaque jour passant, nous apporte son lot de mauvaises surprises : prof absent, élèves absent, cours reporté, etc… Pas sérieux, tout ça…


18:03 Écrit par Carpe Diem | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

Commentaires

... bonjour,

il y a de l'ambiance dans ta boite... je vois que les temps n'ont pas changé : il y a tjs des abrutis qui se prennent ^pour des hommes au travers de la violence!

Bientôt je vais organiser des soirées à thèmes littéraires; tu seras le bienvenu et informé en temps voulu!

Écrit par : poète guerrier | 11/05/2004

moi aussi, il y a longtemps que je suis passée et bien
oui
il y a de l'ambiance chez toi!
j'espère que quelque fois tu trouves quand même le calme

Écrit par : carole | 11/05/2004

... Et les cours de self défense, ils sont compris dans la formation ?!
Bonne soirée à toi aussi...

Écrit par : Diabola | 11/05/2004

. juste bonjour.




tu voulais plus ?









?



;-)

Écrit par : jerome | 11/05/2004

Jerome ça me suffit... ;-)))

Écrit par : Nicolas | 11/05/2004

Hep Merci de ton passage ... Sais pas pourquoi, j'pprécie toujours de voir ton nom . En ce qui concerne "hymne à la frite" ton idée d'hymne national m'avait aussi traversé la tête (ha , ha ) ...mais , dju, t'imagines le drapeau ????? mdrrrrrrr (parfois j'préfère aborder des thèmes comme ceux-là, plutôt que encore et encore me laisser "aller" à parler de cette violence de plus en plus présente dont tu parles ... !!! non, non , c'est pas une fuite .. j'me soigne ... parfois... c'est tout ) A+ Nicolas....

Écrit par : Just-de-passage | 11/05/2004

Oups ! apprécie ...hein ... j'imagine que t'avais corrigé ... mais pffff pas trouvé la gomme !!!!

Écrit par : just-de-passage | 11/05/2004

Dommage que je n'aie pas ... Un 9 mm Smith & Wesson, 12 balles dans le chargeur + 1 dans la chambre d'éjection

Le genre d'abruti sur lequel je me ferais plaisir de faire un carton... comme d'autres jeunes d'ailleurs

Allez, pas de violence... c les vacances comme dirait brice...

Écrit par : Frank | 11/05/2004

Nico t'ai-je dit déjà que je lisais trop vite, souvent emporté par le vent du large
une fois de plus je me suis dislexé, j'avais lu
deux baffles

et j'me disais
quelle époque, binamé
v'la qu'on s'jette la musique à la tête maintenant ....

Écrit par : xian | 12/05/2004

courage et bonne journée, pleine de surprises (?)

Écrit par : blick | 12/05/2004

... Tiens je t'ai vu Nicolux...dans l'album de famille:-))
Bonne journée..

Écrit par : sioran | 12/05/2004

... serais-tu inscrit à la nunchaku academy ? :)))

Écrit par : Movida | 12/05/2004

....c'est chaud....hi ;-)) ....Y a de l'action ....hi hi

Ah ....les disputes d'amoureux..... chaud chaud....hi hi

Écrit par : biogenetique | 12/05/2004

Les commentaires sont fermés.